L'optimisation fiscale reconnue comme une démarche Lean selon la Cour Suprême

La nouvelle voie pour optimiser ses coûts


Washington, 10 juillet 2019. La Cour Suprême vient de rendre un verdict inespéré pour les entreprises et qui va faire trembler tous les ministres de l’Economie de la zone Euro et des USA.

Cette décision prend son origine à travers une décision controversée : la justice américaine condamne plusieurs start-ups de San Francisco accusées de pratiquer de l’optimisation fiscale.

Conscients que l’enjeu les dépasse, les CEOs des start-ups concernées (qui sont tous installés au Delaware afin de rester proches les uns des autres, parce que se colocaliser facilite la collaboration selon le manifeste Agile) se regroupent avec d’autres entrepreneurs européens, notamment des Luxembourgeois, Suisses et Maltais pour déposer un recours à la Cour Suprême. Leur but : casser le jugement et faire reconnaître que leur talent d’optimisation n’est pas un talent de tricheur, mais bien de prise de recul sur la fiscalité et une optimisation basée sur le Lean.

Pour favoriser leurs chances de succès, la class action s’appuie sur les travaux de Deming, un américain venu redresser Toyota il y a plusieurs décennies. L’avocat général du groupe nous explique :

Nous cherchions à faire appel à la fibre patriotique de la Cour. Nous savions que compte-tenu de la moyenne d'âge des juges de la Cour Suprême (~98 ans, NDLR), avancer l'argument de la démarche Lean avec Deming, un américain, pouvait fonctionner.

L’argument fait effectivement mouche. La Cour Suprême a cassé le jugement et validé que la démarche d’optimisation fiscale des entreprises concernées était une démarche Lean.

En apprenant la nouvelle sur Fox News, Donald Trump s’est empressé de tweeter pour commenter : “Quelle honte d’échapper à l’impôt de cette façon”, dévoilant sa position sur la question. Etrangement, une heure plus tard, un nouveau tweet a semé le trouble : “Make Lean Great Again” et encore une heure plus tard, il s’affichait en meeting de campagne avec une casquette sur laquelle était inscrit “Deming for ever”.

Contacté par l’AFP, le Grand Agile SAFe® de France a annoncé travailler dès maintenant sur une certification “SAFe® Lean Duty Free Manager”.

Par Raphaël Geneteix

tweet   partager-facebook   partager-linkedin